PRESENTATION

Pour présenter mon parcours, mon travail, ma personnalité... j'ai pris la liberté de créer un questionnaire ainsi qu'un portrait-chinois. Ce dernier est, par ailleurs, un exercice que je propose souvent à mes clients pour comprendre la vision qu'ils ont de leurs entreprises. 


Je m'appelle Olivier Arnaudo, je suis un créatif de 37 ans travaillant en tant que freelance dans les domaines du design graphique et de la représentation virtuelle.

Mon activité est pluridisciplinaire, j'exploite nombre de logiciels qui me permettent de créer une grande variété de documents graphiques :

Je produis des contenus 3D techniques (objets, véhicules et batiments) ou organiques (visages et corps),

Je conçois le design de supports graphiques traditionnels (flyers, affiches, brochures, dépliants) ou dynamiques (vidéos ou GIFS),

J'imagine le logo et les différents éléments constitutifs de l'identité de marque d'entreprises ou d'associations,

Je crée des sites internet classiques, one-page ou en responsive design à partir de templates que je m'approprie,

J'assure toute la gestion de projet liée à une impression 3D : conversion de fichiers, réparation de models, préparation et suivi d'impression 3D, assemblage, post-production...

Je me charge de la conception et de la représentation dans les domaines du stand d'exposition, de l'installation artistique et de la scénographie. 

 Ceci n'est pas mon portrait.

Ceci n'est pas mon portrait.

 

Portrait Chinois

Si "OlivierArnaudo.com" était une célébrité ?
Roger Federer. La pureté de son jeu, sa personnalité attachante, sa volonté de travail, sa créativité hors-norme... Il est pour moi une source d'inspiration quotidienne, aussi bien sur le court que dans le travail.

Si "OA.com" était un morceau de musique ?
Le DJ set de Nicolas Jaar, l'Essential Mix de 2012 pour la BBC sur radio1. C'est sensuel, étrange et envoûtant, tout spécialement à partir de 9'11".

Si "OA.com" était un personnage de fiction ?
Jim Hawkins, le petit garçon du livre "L'ile au trésor" de Robert Louis Stevenson. "L'aventure fait irruption dans la vie de Jim Hawkins le jour où un vieux marin balafré vient s'installer à l'auberge de ses parents".

Si "OA.com" était un livre ?
Le "baron perché" d'Italo Calvino. Un conte initiatique sur la liberté, celle du jeune héros qui décida un beau jour de grimper dans les arbres pour ne plus jamais en redescendre.

Si "OA.com" était un événement collectif ?
Les mouvements de foule lors du concert de Jay-Z & Kanye West à Bercy en 2012 pour la chanson "Nigga in Paris" qui fut jouée 13 fois ce soir-là.

Si "OA.com" était une devise ?
"It's nice to be important but it's more important to be nice".

Si "OA.com" était un instrument ?
Le pianocktail.

Questionnaire

Quel est votre parcours, votre cursus ?
Je suis un ancien élève de l'Ecole Nationale Supèrieure d'Architecture de Grenoble et de l'Ecole Supérieure d'Etudes Cinématographiques de Paris. J'ai également suivi une formation intensive sur le logiciel Autodesk Maya à la LDDA. J'ai commencé par travailler quelques années dans le cinéma, principalement dans l'assistanat de réalisation. En 2010, mon désir de créativité me pousse à embrasser une carrière dans le design et la représentation 3D. Je commence par travailler pour mes proches à mon compte. S'en suit une expérience de deux années dans une agence de communication parisienne, au cours de laquelle j'acquiers l'expérience des flux de production professionnels. Aujourd'hui, j'exerce en tant que designer freelance affilié à la Maison Des Artistes en toute indépendance après deux années passée au sein du Groupe Burlat. 


Quel est votre attitude dans le travail, votre moteur ?
Mon attitude c'est l'énergie, j'essaie d'en injecter un maximum dans ce que je fais. Je considère mon activité comme une ascèse qu'il me faut pratiquer avec passion aussi souvent que possible. Chaque jour apprendre de nouveaux outils, de nouvelles techniques, parvenir à satisfaire les demandes pour lesquelles j'ai la chance d'être missionné. Tout simplement réussir à faire que les clients soient contents et même un peu plus si c'est possible !

Parlez-nous des 4 derniers projets sur lesquels vous avez travaillé ?
1. J'ai conçu, en collaboration avec Benoît Decron (Conservateur du musée Soulages) et Amandine Meunier (Responsable des collections et de la production des expositions) la scénographie de l'exposition Alexander Calder se tenant au musée Soulages au cours de l'été 2017. Nous avons imaginé une banquise surmontée d'un "cloud" de Mobiles pour cet événement exceptionnel occuppant les 500m2 de la salle d'exposition temporaire. La fréquentation de l'exposition a avoisiné les 100.000 visiteurs.

2. J'ai récemment travaillé sur la scénographie de l'Espace Découverte de la centrale EDF de Montézic. J'ai assuré la création scénographique d'un module de 70 m2, de l'aménagement à l'intérieur de l'usine électrique ainsi que toute la partie design : graphisme, mobilier, animation 3D, réalité-augmentée, rendus 3D grand format pour une bâche (5 m x 9 m de hauteur). Un travail effectué en tandem avec Gilette Guidet, chargée de communication chez EDF. Je poursuis ma collaboration avec EDF en m'occupant d'autres sites de la Route de l'Energie.

3. Dans un tout autre registre, j'ai créé l'identité de marque d'une société de pressing en livraison à Paris : SoyezBCBG (Logo, site web, déclinaisons papier). A l'orgine de cette entreprise, trois anciens élèves de la prestigieuse école de commerce Edhec qui se sont associés autour de ce projet novateur. Un bonheur de se sentir sur la même longueur d'onde dans le travail, une collaboration enthousiasmante où chacun apporta sa pierre à l'édifice final.

4. "Ateliers, concerts, dégustations, performances, ..." un nouveau lieu de vie anime la capitale culturelle suisse : Foound. C'est au cœur de Genève que s'est ouvert le Concept Store de plus de 500 m2 au sein d'une ancienne école. Ce fut un travail à 4 mains avec la créatrice qui permis au site internet de voir le jour. Une expérience grisante de complémentarité et d'échange, un résultat hors-catégorie. Attention les mirettes, c'est un brin avant-garde !

Qui sont vos clients, pour qui travaillez-vous ?
Mes clients viennent de tous horizons. Ce sont des associations, des start-ups, des institutionels, des petites entreprises, des particuliers, des agences de communication, des studios de création graphique, des architectes... J'aime travailler avec des personnes très différentes et répondre du mieux que je peux à leurs besoins. La chose qui est souvent appréciée par mes clients est la possibilité qu'ils ont de tout traiter par le biais du même interlocuteur.

De quels logiciels vous servez-vous ?
Cela dépend de ce que l'on me demande. Pour ce qui est de la 3D, de la prévisualisation, je me sers principalement de deux logiciels Maya2017 avec Mental ray comme moteur de rendu pour le photoréalisme et Zbrush 4R6 pour la modélisation "organique" avec la palette graphique. Pour ce qui est des travaux de mise en page, j'utilise IndesignCC. Les retouches d'images sont effectuées sous PhotoshopCC, tout comme les GIFS. Je fais mes montages vidéo avec After Effects CC & Premiere Pro CC de part mon cursus cinéma. Les sites sont bâtis avec Wordpress, Strikingly et Squarespace. Je suis passé à l'impression 3D et à la découpe laser en 2015.

Prévisualisation 3D, design graphique, webdesign, Gifs-Art, impression 3D... Vous semblez vouloir toucher à tout, pourquoi ?
De nos jours toutes les disciplines sont entremêlées, on ne peut plus se permettre de se reposer sur un seul savoir-faire, il faut sans cesse évoluer pour rester "à la page", ne pas se cantoner dans une voie. Et puis c'est captivant de se dire que la technologie offre sans cesse de nouveaux domaines d'expression. D'une manière globale, dans l'univers graphique de 2015, une discipline en appelle une autre et ainsi de suite. On fait un rendu 3D d'objet qu'il faut retoucher sur Photoshop, puis le mettre en valeur dans un document papier dont on fait la mise en page ou bien créer le site internet qui en permettra la diffusion en ligne. Le design doit être transversal à l'heure du 2.0.

Quelle est votre sensibilité artistique ?
Mon esthétique se construit jour après jour ; j'ai passé les cinq dernières années à assimiler quantité de tutoriaux afin de me constituer une base technique complète et pointue. Mon travail tente de faire le grand écart entre la représentation virtuelle d'un côté (tout pouvoir représenter en 3D) et le design graphique de l'autre (la typographie, l'identité de marque et la mise en page). Mon travail est purement visuel. Il est le plus souvent minimal, j'aime aborder les notions de rythme, de motif et de grille, avec un penchant pour le baroque. D'un point de vue plus artistique, j'ai entamé au cours de l'année 2015 une série de GIFS en "trompe l'oeil", sur les thèmes de la typographie et de la couleur, le début d'une réflexion sur la boucle, la séquence. J'accorde beaucoup de temps et d'importance à l'expérimentation. Elle me permet d'explorer de nouvelles techniques, de faire trembler les limites entre toutes ces disciplines.

Donnez-nous 3 adjectifs qui vous caractérisent?
Foisonnant - tenace - précis.

Clients

Groupe Burlat - Galago - Bleuciel-airshow - Foound - Icomène - SoyezBCBG - Ecriveron - Artprotec - Musée Soulages - CFTC - Comité Martiniquais du Tourisme - Toshiba - CFDT - CGT - Course Croisière Edhec - Cabinet d'architecture des Galleries Lafayette, Atelier de l'Archi - Pop'tatoes - We're Union - Fondation du Patrimoine - Arma+ - Funeplus - STEF - Clamens - Automne92 - Chimex - EC2 stand - ...